5 règles pour apprendre le rappel à son chien:

Posté par le sept 6, 2013 dans Blog éducation canine, Chien | 0 commentaire

5 règles pour apprendre le rappel à son chien:

N’appelez  jamais votre chien pour quelque chose de désagréable.

Comme pour lui donner un traitement (gouttes dans les yeux ou lui couper les ongles), pour le gronder, ou lui mettre la laisse pour quitter le parc. En bref, tout ce qui pourrait lui donner à réfléchir la prochaine fois que vous l’appellerez.

N’utilisez jamais votre signal de rappel (ici, viens ici, au pied) si vous n’êtes pas sûr que votre chien a de très grandes chances de venir.

Dans le meilleur des mondes, chaque rappel devrait être un succès. Au départ, appelez-le uniquement lorsqu’il n’est pas distrait ou qu’il vous porte suffisamment d’attention. Adaptez l’environnement et le niveau de distraction en fonction de son niveau.

N’abandonnez jamais.

Si vous avez appelé votre chien et qu’il ne répond pas, ne déclarez pas forfait! Ne vous dites pas « la prochaine fois ». Gardez votre chien en longe (5 ou 10 mètres). S’il ne répond pas, rejoignez-le, mettez une friandise au bout de son museau pour capter son attention et reculez jusqu’à ce qu’il soit à votre contact, face à vous. Alors donnez-lui la récompense. Identifiez les causes et les sources de distractions qui magnétisent l’esprit de votre chien. Ce sont des points à travailler.

Ne répétez jamais votre signal de rappel.

Résistez à la tentation de l’appeler plusieurs fois de suite ou de montez le ton pour qu’il revienne. Appelez-le, une seule fois, si nécessaire, revenez à la règle 3.

Les meilleures récompenses font les meilleurs rappels.

Si vous voulez que votre chien cesse ce qu’il est entrain de faire et accoure vers vous, utilisez les récompenses dont il raffole (de la nourriture fraiche – jambon, fromage, sardine, ou son jouet, jeu préféré que vous conserver uniquement pour ces occasions).

Quelques conseils :

• Essayez de ne jamais chasser votre chien s’il ne veut pas venir – sinon cela devient un jeu pour lui et une situation très frustrante pour vous! Sauf, bien sûr, si la situation est critique et que votre chien est en danger.

• Surveillez votre langage corporel et le ton de votre voix : Utilisez un ton attrayant, enjoué, abaissez votre corps, restez accroupi ou même couché au sol (assurez-vous d’être le moins menaçant possible). Surtout avec les chiots.

• En cas d’échec : si votre chien est en longe ou que vous êtes dans un espace clôturé et sécurisé, partir en courant dans la direction opposée de votre chien marche souvent bien pour capter son attention. Récompensez-le une fois qu’il vous a rattrapé. Attention, Ce n’est pas adapté à toutes les situations. Vous pouvez aussi vous accroupir et faire croire à tout le monde (en fait à votre chien), que vous venez de trouver quelque chose d’extraordinaire au sol ou dans la pelouse. Une fois qu’il vous aura rejoint, intrigué, récompensez-le. Sinon, revenez à la règle 3.

• Enfin, répétez ici, là et ailleurs. Récompensez toujours et encore.

Devenez membre de DogConseil et retrouvez toutes les leçons pour bien éduquer son chien. Une dizaine de vidéos sont consacrées à l’apprentissage du rappel : dressage au rappel