Apprendre la propreté à son chiot

Les chiots jusqu’à l’âge de quatre mois ont un mauvais contrôle de leur vessie et de leurs intestins. C’est pour cette raison que vous allez devoir les surveiller en permanence pour leur apprendre à devenir propres en leur montrant où vous souhaitez qu’ils fassent leurs besoins.
Il ne faut surtout jamais punir ni crier sur un chiot qui a commis un accident. Il apprendrait à se méfier de vous et à éliminer uniquement en votre absence ou dans une pièce sans surveillance. Les chiens qui sont punis apprennent à faire pipi en cachette, derrière un meuble, dans une pièce où le propriétaire n’est pas et peuvent même refuser d’uriner devant lui, ce qui rend l’apprentissage à l’extérieur plus difficile.

L’air coupable du chiot, que décrivent beaucoup de propriétaires n’est pas un signe de culpabilité mais un signe d’apaisement, par peur que le maître se fâche encore sans raison. Cette mauvaise interprétation pousse les propriétaires à surenchérir les punitions car ils pensent que le chiot sait qu’il a mal fait. Il n’en est rien et cette méthode complique grandement l’apprentissage de la propreté.

La clé de l’apprentissage de la propreté est de s’appuyer sur les instincts naturels de votre chien. S’il peut l’éviter, il préfère ne pas faire leurs besoins dans leurs coins à eux (aires de repas et de sommeil habituelles).

Vous devez donc commencer par faire deux actions importantes :

1. Établir une zone de vie (repas, repos, zone de sécurité) pour votre chiot.

Commencez par établir un milieu de vie pour votre chiot. C’est un petit espace confiné comme un parc à chiot, une partie de la cuisine ou une caisse en plastique… Installez-y un lit, ses gamelles, ses jouets et os à mâchouiller. Les premiers jours, il risque d’éliminer également dans cet endroit, mais une fois qu’il considèrera cet espace comme son chez soi, il va essayer d’éviter de le souiller. Votre chiot, hormis la nuit, ne doit pas rester plus de 2 heures sans sortir. Vous devez suivre votre planning et le laisser dans sa zone de vie uniquement lorsque vous ne pouvez pas le surveiller.

Étant donné que vous devez garder votre chiot sous contrôle au moins les deux premiers mois de sa vie chez vous, afin de limiter les accidents (destructions et propretés), assurez-vous que votre chien reste près de vous, afin de contrôler son comportement.

2. Établir un coin toilette pour votre chiot :

Deuxièmement, vous devez établir le coin toilette pour votre chiot. Chaque fois que votre chien a besoin d’éliminer, assurez-vous qu’il a accès à cet endroit. Jusqu’à ce qu’il développe une forte habitude, il est important de toujours l’accompagner afin de pouvoir le féliciter et le récompenser pour lui montrer ce que vous attendez de lui.

Pour rendre les choses plus facile pour vous et votre chien…Apprenez les bonnes règles d’un apprentissage à la propreté en devenant membre.

1 : Prévenir les accidents :

2 : L’apprentissage de la propreté :