Gérer les morsures de son chiot

 

Prévention et résolution des morsures de son chiot :

Les chiots mordent les choses qui bougent, vos mains, vos pantalons… C’est normal et cela fait partie de leur développement.

Lorsque les chiots jouent, ils apprennent à contrôler leurs morsures à travers les jeux entre congénères. Entre l’âge de 3 et 8 semaines, c’est de cette façon qu’ils vont interagir entre frères et sœurs. Ils découvrent leur environnement avec leur gueule.

Les chiots apprennent à contrôler la morsure, on appelle cela l’inhibition de la morsure, en jouant avec d’autres chiots. Si l’un des chiots mord trop fort, l’autre pousse un cri et arrête de jouer. Cette interruption de jeu apprend au chiot quelle est la conséquence d’une morsure trop forte.

Ils comprennent alors que les jappements de l’autre chiot et l’arrêt du jeu ont une conséquence négative pour eux. Au fil du temps, le chiot apprend à utiliser sa gueule de façon plus douce afin de jouer plus longtemps avec ses congénères.

Une fois dans votre foyer, votre chiot doit assimiler que la peau humaine est encore plus fragile que celle des chiens et que nous sommes encore plus douillets qu’eux.

Votre tâche consiste aussi à enseigner à votre animal ce qu’il est autorisé à mordiller (ses jouets, d’autres chiots) et ce qui ne l’est pas (meubles, personnes).

" un chiot qui mourdille son os "1. Prévention et management des mordillements :

Éviter d’encourager votre chiot à mordiller vos pantalons ou vos affaires personnelles en lui fournissant une variété de jouets à mâchouiller. Utiliser la zone de confinement pour assouvir ses besoins de mâchonnement. Le maître mot est management. Aménager votre intérieur afin d’éviter que les tentations ne soient trop fortes. Placer votre chiot dans sa zone de confinement avec ses jouets et des os pour qu’il prenne l’habitude de se faire les dents dessus lorsque vous ne pouvez pas le surveiller.

2. Résoudre le problème des morsures :