La sociabilisation du chiot

"socialisation du chiot au park"La sociabilisation est le processus de développement par lequel les chiots et les chiens adolescents se familiarisent avec leur environnement. C’est la façon dont ils créent des associations sur ce qui est bon pour eux et par opposition ce qui est mauvais ou stressant.

Tout ce que vous voulez que votre chiot accepte joyeusement et sereinement tout au long de sa vie, comme les humains (enfants, hommes, femmes, personnes âgées, handicapés…), les chiens, les bruits de la ville, devra lui être présenté de manière positive durant les 4 premiers mois de sa vie et entretenu jusqu’à l’âge social adulte.

Les chiots nous donnent souvent l’impression d’être joyeux avec tout le monde et de n’avoir peur de rien. Mais c’est souvent vers l’âge de 5-6 mois qu’ils vont commencer à se méfier des autres chiens qu’ils croisent dans la rue, des groupes d’enfants, des bruits de la ville dont ils n’ont pas fait une bonne association auparavant. Vous devez donc créer un maximum d’associations positives dans l’esprit de votre chiot dès son arrivée au sein de votre foyer.

Les chiens mal sociabilisés courent beaucoup plus de risque de devenir peureux et de développer toutes sortes de problèmes de comportement qui découlent de la peur (agressivité, réactivité, anxiété).

La sociabilisation a un but : Donner confiance à son chiot face à son environnement. Pour cela, deux choses sont importantes : ils doivent être confrontés le plus tôt possible à toutes les choses qu’ils rencontreront dans leur vie et la première impression qu’ils en font doit être la plus positive possible.

Il est donc important au début de s’assurer que la première exposition à une nouvelle chose soit réussie. Organisez-vous à l’avance et prévoyez des sorties à but éducatif pour le socialiser à toutes sortes de choses un peu effrayantes pour un chiot. Demandez de l’aide à des amis qui ont des chiens calmes, des enfants coopératifs, une moto, un skateboard…

. La première semaine, commencez par des exercices à l’intérieur de votre foyer :

La sociabilisation doit se faire également avec tous les objets et les bruits étranges pour un chiot, présents dans votre foyer (comme l’aspirateur, le balai, le sèche cheveux, la machine à laver…). Introduisez-les à votre chiot à une distance confortable pour lui. En ce qui concerne les bruits effrayant comme pour l’aspirateur ou le sèche cheveux, mettez le volume au minimum. Mettez-les en marche et au même moment, donnez-lui quelque chose pour se distraire et ressentir de la joie (comme un jouet Kong dans lequel vous avez inséré des friandises ou de la pâté pour chiot ou jouez tout simplement avec lui…).

Si tout se passe bien et que votre chiot ne montre pas de signes de stress, augmentez progressivement le volume et diminuez la distance entre votre chiot et le stimulus. Si au contraire vous le sentez mal à l’aise, augmentez la distance (par exemple, commencez par lui donner ses repas et au même moment, branchez l’aspirateur dans une autre pièce de votre foyer). Après quelques répétitions, ouvrez la porte, augmentez le volume, approchez le stimulus…

Ne forcez pas votre chiot s’il ne souhaite pas interagir avec un nouvel objet, une nouvelle personne ou un chien. Laissez-lui le temps de faire le choix d’explorer lui-même et de se rendre compte qu’il n’y a pas de danger. Encouragez les contacts sociaux par des récompenses verbales ou des friandises. En revanche, ne faîtes pas de remarque si votre chiot semble stressé. Attendez qu’il se détourne (tournez la tête vers vous, vous regarder, renifler le sol) du stimulus négatif (un chien, un enfant, un vélo…) et éloignez-vous de la source de son stress de quelques mètres puis donnez-lui le temps qui lui faut pour évaluer la situation calmement. Laissez lui le temps d’observer à une distance confortable afin qu’il prenne conscience qu’il n’y a pas de danger réel. Prenez l’habitude de notez sur la fiche sociabilisation, les difficultés et les progrès de votre chiot.

Devenez membre et retrouvez la méthode complète pour aidez votre chiot à créer des associations positives de son environnement.

 

COMMENT BIEN SOCIALISER SON CHIOT ?