Le renforcement positif

DogConseil.com propose une formation à l’éducation canine qui repose sur les principes scientifiques des théories d’apprentissage utilisant le renforcement positif. Ne vous inquiétez pas, cela peut vous sembler compliqué mais nous allons vous l’expliquer simplement.

Le principe de base est que les chiens font ce qui marche pour eux. Ils vont répéter les comportements qui sont suivis d’une bonne conséquence et éviter ceux synonymes de désagrément.

LE RENFORCEMENT POSITIF :

. Le renforcement est tout ce qui augmente la motivation du chien à faire un comportement afin d’augmenter la probabilité qu’il le reproduise dans l’avenir.

. La punition est tout ce qui diminue la motivation du chien à faire un comportement afin de diminuer la probabilité qu’il le reproduise dans l’avenir.

. Le renforcement positif : Le chien reçoit quelque chose qu’il aime (nourriture, jeux, attention, etc.) qui le rend plus susceptible de répéter ce qu’il vient de faire.

Exemple : si votre chien reçoit une friandise à chaque fois qu’il se couche dans son panier, il est fort probable qu’il y aille de plus en plus souvent.

. La punition négative : On le prive de sa récompense (nourriture, jeux, attention, etc.) dans le but d’éviter qu’il répète une certaine façon d’agir.

Exemple : votre chien vous saute dessus et vous quittez la pièce pendant 30 secondes. Sauter sur vous conduit à ne pas obtenir ce qu’il voulait.

Il est très important de comprendre que les chiens apprennent par association (tel comportement = tel état émotionnel) et par essai et erreur (tel comportement = telle conséquence).

Un exemple courant de l’apprentissage associatif chez les chiens est leur réaction à la vue de leur gamelle. Les chiens n’aiment pas particulièrement les gamelles métalliques. C’est parce que les chiens ont associé que ce bol particulier est toujours synonyme de l’heure du repas qu’en découle une réaction positive.

CHAQUE INTERACTION QUE VOUS FAITES AVEC VOTRE CHIEN INFLUENCE LES ASSOCIATION D’IDÉE QU’IL EN FAIT :